Ameliorer la qualite des soins aux patients.
Article Type: Editorial
Subject: Medical societies (Beliefs, opinions and attitudes)
Urologic diseases (Care and treatment)
Practice guidelines (Medicine) (Forecasts and trends)
Author: Klotz, Laurence H.
Pub Date: 10/01/2010
Publication: Name: Canadian Urological Association Journal (CUAJ) Publisher: Canadian Urological Association Audience: Academic Format: Magazine/Journal Subject: Health Copyright: COPYRIGHT 2010 Canadian Urological Association ISSN: 1911-6470
Issue: Date: Oct 1, 2010 Source Volume: 4 Source Issue: 5
Topic: Event Code: 010 Forecasts, trends, outlooks Computer Subject: Market trend/market analysis
Product: Product Code: 8622000 Medical Associations NAICS Code: 81392 Professional Organizations SIC Code: 8621 Professional organizations
Geographic: Geographic Scope: Canada Geographic Code: 1CANA Canada
Accession Number: 239214060
Full Text: Author(s): Laurence H. Klotz

La prise en charge de l'HBP, de l'hypertrophie prostatique ou des symptomes touchant les voies urinaires inferieures comprend tout un fouillis d'options therapeutiques, allant de produits a base de plantes medicinales a plusieurs options chirurgicales, en passant par diverses classes de medicaments. Il s'agit d'un changement notable par rapport a la generation precedente, qui ne connaissait qu'un seul traitement pour l'HBP, la RTUP. La majorite des patients traites en raison de symptomes d'HBP voient leur etat s'ameliorer et sont satisfaits des resultats. Les traitements sont relativement sûrs et n'entrainent que quelques effets indesirables sur la qualite de vie. C'est peut-etre pour cette raison qu'il existe autant de traitements. En fait, ce qui me parait remarquable, c'est a quel point le debat pour determiner quel traitement est superieur est si peu anime. Or, le fait qu'il reste, apres au moins 10 ans d'essais cliniques de haute qualite sur l'HBP, une telle panoplie d'options therapeutiques illustre bien les difficultes lorsqu'il s'agit d'etablir la superiorite nette d'un traitement par rapport a un autre quand la qualite de vie est le principal point de mire. Cette situation a pour corollaire que la plupart des essais definitifs de grande envergure portant sur l'HBP ont compare des agents. Les comparaisons d'interventions chirurgicales ont fait l'objet d'essais de moindre envergure, avec un suivi plus court et donc des resultats moins concluants.

Dans ce contexte, les lignes directrices de l'AUC pour le traitement de l'HBP representent un outil clair et concis pour aider a la prise en charge de cette importante pathologie. Elles etablissent des normes therapeutiques pour l'HBP au Canada; tous les professionnels de la sante traitant l'HBP, autrement dit tous les urologues canadiens traitant des adultes, devraient en faire la lecture.

Les articles debattant du pour et du contre de la prostatectomie au laser par rapport a la RTUP font bien ressortir la controverse. La prostatectomie au laser donne des resultats interessants, entraine moins de pertes sanguines et offre la possibilite d'une prise en charge ambulatoire. Cependant, la courbe d'apprentissage est importante et les coûts lies a la salle d'operation sont plus eleves (compenses, eventuellement, en evitant l'hospitalisation). Le laser devrait-il remplacer le resectoscope dans le traitement de l'HBP? Vous serez plus eclaires sur cette question apres avoir lu ces articles.

Les lignes directrices sur la vasectomie sont egalement excellentes et utiles. Recemment, un patient avec azoospermie lors du spermogramme apres vasectomie a gagne son proces pour « grossesse prejudiciable » contre un urologue canadien; une recanalisation ulterieure des canaux deferents avait retabli la fertilite du patient. La vasectomie peut nous sembler une intervention chirurgicale relativement banale, mais elle presente des ecueils considerables, bien resumes dans les lignes directrices.

Les tests inutiles constituent un autre theme de ce numero. Un article suggere une utilisation plus selective des mesures de l'APS libre, un autre, une reduction du fardeau des tests de suivi dans les cas de nephrome. Les deux pointent vers des moyens simples de contribuer a une reduction des coûts des soins de sante sans alterer la qualite de ces soins.
Gale Copyright: Copyright 2010 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.


 
Previous Article: Improving quality of care.
Next Article: CUA 2011 in Montreal.